Mairie de Courchevel

L'Alpinium

Bâtiment "multiservices" du Praz

Dans le cadre de ses objectifs de modernisation et d'amélioration des équipements, la commune de Courchevel réaménage le front de neige de Courchevel Le Praz tout en développant une offre de stationnement qui est aujourd'hui insuffisante sur le village mais aussi sur l'ensemble de la station.

Le projet : 18 000m2 sur 3 niveaux

500 places de stationnement

Avec un trafic moyen de 7 500 véhicules par jour chaque hiver (relevé à Saint-Bon par la Direction des routes du Département de la Savoie), l’objectif de ce nouveau parking est de limiter la circulation routière en encourageant les visiteurs à laisser leur véhicule le plus bas possible dans la station grâce à une tarification incitative (en cours de définition).500 places (dont 10 pour voitures électriques) seront ainsi proposées sur 2 niveaux, dans une ambiance claire et rassurante, avec un fonctionnement en sens unique et « en peigne », aucun poteau dans l’espace de stationnement et des dimensions de place généreuses.

Au niveau inférieur, l’architecture du parking permettra d’accueillir un circuit de karting électrique indoor de mai à novembre.

Télécabine : Courchevel 1850 en moins de 6 minutes

La nouvelle télécabine (qui remplacera la télécabine actuelle du Praz) proposera des cabines de 10 places. Véritable « transport urbain », la ligne sera éclairée et pourra fonctionner en dehors des heures d’ouverture du domaine skiable. La gare de départ sera complètement intégrée dans l’architecture du nouveau bâtiment et la gare d’arrivée se situera au centre de Courchevel 1850, juste à côté de l’arrivée de la ligne des Tovets (qui sera raccourcie). Le temps de trajet pour rejoindre Courchevel 1850 sera de 5 minutes 50, contre plus de 7 minutes actuellement. Il sera ainsi plus rapide de rejoindre Courchevel 1850 en télécabine qu’en voiture !

Un plateau sportif

Sur le toit du bâtiment, un plateau sportif sera aménagé. Il comprendra un terrain de sport en revêtement synthétique et une piste périphérique pour la promenade, la pratique du roller ou du ski-roues. Une plateforme « logistique » permettra également l’installation de tribunes, chapiteaux… pour les grands événements.

Aménagements extérieurs : de la vue et de l’espace !

L’aménagement de la toiture offrira aux promeneurs une belle terrasse en belvédère (8 mètres de haut) avec vue plongeante sur le lac. Par ailleurs, la démolition de la gare actuelle libérera beaucoup d’espace pour réaliser un grand parvis devant le nouveau bâtiment, permettant d’imaginer de nouvelles animations. 

Une salle polyvalente plus spacieuse

L’actuelle salle de la télécabine, qui sera démolie avec le bâtiment existant, sera remplacée par une nouvelle salle polyvalente, plus grande (20m2 supplémentaires), divisible grâce à des cloisons mobiles, équipée d’un bar et d’une cuisine plus spacieuse. Cet espace sera ouvert sur un grand parvis extérieur. Comme pour l’actuelle salle polyvalente qui sera démolie en 2019, il sera toujours possible de louer cet espace pour des événements associatifs ou privés. 

Autres services de l’Alpinium

Un espace de jeux intérieur pour les enfants, 120 consignes à skis, les caisses de la S3V, le bureau d’accueil de Courchevel Tourisme, des toilettes publiques en deux points du bâtiments...

Une organisation simple et fonctionnelle

Les fonctions de ce bâtiment « multiservices » étant nombreuses, une organisation spatiale simple et optimisée est fondamentale pour le bon fonctionnement de l’Alpinium. Grâce à un atrium central, les circulations au sein du bâtiment se font aisément. Depuis le hall, les usagers accéderont directement à la salle polyvalente, aux consignes à skis, au parking, aux sanitaires, aux caisses de la S3V…

Une construction intégrée dans le paysage

L’intégration paysagère était une demande forte de la part des élus. Ainsi, pour réduire l’impact au maximum, le projet de l’architecte a pris en compte la pente naturelle du terrain pour insérer les 3 niveaux. Des matériaux naturels (pierre, bois, verre…) et des formes en harmonie avec l’environnement ont été privilégiés, comme par exemple les courbes de la façade qui s’inspirent du milieu aquatique du lac.

Championnats du monde de ski alpin 2023

A l’occasion des Championnats du monde de ski alpin organisés par Courchevel et Méribel en 2023, l’Alpinium sera mis à l’honneur ! La toiture aménagée du bâtiment accueillera l’aire d’arrivée de la piste des Jockeys et des courses Hommes.

Calendrier

2010Etudes de faisabilité
2015Déclaration d'Utilité Publique par arrêté préfectoral
2017Concours et désignation de l’architecte
Début 2018Consultation des entreprises et attribution des lots
Avril 2018Début des travaux
2018Terrassements et gros oeuvre
2019Installation de la remontée mécanique, démolition de l'ancien bâtiment, aménagement du parvis, cheminements, périphéries, finitions extérieures et intérieures
Décembre 2019Mise en service

Les entreprises

L’architecte en charge du projet est Stéphane CURTENAZ du cabinet INEXA du Bourget du Lac (Savoie - 73).

LOTINTITULEENTREPRISES
1Terrassement, réseaux, gros oeuvre, étanchéitéGibello-Barrel et PelleTIer
2Electricité, courants forts, courants faiblesBouygues Energies Services
3Chauffage, plomberie, ventilation, désenfumageAditec
4Guidage à la place de parkingML Electronique
5Aménagements de cuisineRoussey et fils
6Portes industriellesFEA
7AscenseursKone
7.1Elévateur PMRAEA
8Menuiseries extérieures alu, occultations, portes autonon attribué
9Menuiseries intérieures boisDURAZ
10Cloisons, doublages, faux plafonds, peinturesnon attribué
11Mur mobileALGAFLEX
12Carrelage, faïences murales, chapesnon attribué
13Sols souplesREVET
14Serrurerie, couverture et bardage zincnon attribué
15Equipements terrain de sport, protectionsnon attribué
16Voiriesnon attribué
17Espaces vertsMILLET
18Démolition désamiantagenon attribué
19Signalétiquenon attribué
20Agencementsnon attribué

Budget

Le coût prévisionnel global de l’opération (travaux, maîtrise d’oeuvre, assurances...) est estimé à 26,6 millions d’euros (dont 12,8 millions d'euros pour le parking), entièrement financés par la Mairie de Courchevel.

Temps forts

Plusieurs réunions publiques ont été organisées en 2016 et 2017 pour présenter le projet à la population. Une lettre d’information et un dossier spécial du Journal municipal de Courchevel ont également été diffusés à tous les habitants et propriétaires de résidences secondaires. Enfin, des visites du chantier seront programmées à l’automne 2018.

13 juillet 2018 : Pose de la première pierre

La cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée le vendredi 13 juillet 2018.

De gauche à droite : Patrick Mugnier, adjoint au maire de Courchevel en charge des grands travaux, Philippe Mugnier, maire de Courchevel, Hervé Gaymard, président du Conseil départemental de la Savoie, Franck Lombard, vice-président du Conseil départemental, Vincent Rolland, Député, Jocelyne Abondance, conseillère départementale et Fabrice Pannekoucke, conseiller régional.

Avril 2018 : démarrage du chantier

Les élus, l’architecte et les entreprises rencontrent les riverains et usagers du site pour leur expliquer le fonctionnement du chantier sur les prochains mois.

11 octobre 2017 : Réunion publique

Philippe Mugnier, maire de Courchevel, accompagné de Patrick Mugnier (adjoint aux grands travaux), Stéphane Curtenaz (architecte, cabinet INEX-A), Thomas Thor-Jensen (directeur S3V Courchevel) et les services municipaux, ont présenté à la population le futur bâtiment qui sera construit à partir du printemps 2018 sur le bord du lac du Praz.