Mairie de Courchevel

Déploiement de la 5G

La 5G, qu'est-ce que c'est ?

La "5G" est la cinquième génération de réseaux mobiles.

Elle succède aux technologies 2G, 3G et 4G. La 5G doit permettre un bond dans les performances en termes de débit, d'instantanéité et de fiabilité : débit multiplié par 10, délai de transmission divisé par 10 et fiabilité accrue. À usage constant, la 5G est moins consommatrice d'énergie que les technologies précédentes (4G, 3G, 2G).

La 5G cohabitera avec les technologies précédentes et viendra renforcer la couverture numérique du territoire tout en évitant la saturation des réseaux.

Il s'agit d'une amélioration continue pour s'adapter aux nouveaux usages des utilisateurs.

> La 5G : une technologie évolutive

L'introduction des fonctionnalités sera progressive parce que le réseau 5G sera déployé en plusieurs étapes par les opérateurs mobiles : les antennes d'abord, puis le cœur du réseau. Durant les premières années, la 5G sera "dépendante" du réseau 4G.
De nouvelles fréquences seront aussi ajoutées progressivement. L'ensemble des gains de performance apparaîtra dans quelques années.


Que permettra la 5 G ?

> Éviter la saturation des réseaux 4G

À son lancement, la 5G améliorera les services internet existants, tout en évitant la saturation des réseaux 4G. Les utilisateurs bénéficieront d'un débit qui pourra être nettement supérieur permettant par exemple d'utiliser des services de visioconférence plus performants.

> Ouvrir la voie aux innovations

La 5G permettra progressivement de connecter un nombre important d'objets :

  • Médecine : développement de la télémédecine, gestion du matériel médical, maintien de la connexion pendant les déplacements de malade par exemple,
  • Agriculture et environnement : régulation de l'arrosage, fermes connectées, suivi des troupeaux et de leur santé,
  • Transport : gestion logistique pour une meilleure régulation des flux de circulation,
  • Industrie : outils industriels plus performants et plus sûrs,
  • Sécurité routière : voitures connectées, aides à la conduite,
  • Services de secours : utilisation de drones pour acheminer l'aide d'urgence, canaux de communication réservés, visualisation des lieux d'intervention pour mieux appréhender les situations, etc.

Tous ces usages sont amenés à se développer progressivement et ils ne peuvent pas tous être anticipés aujourd'hui.

Les nouveaux usages nécessitant simplement un meilleur débit sont prêts à être développés dès le lancement de la 5G (utilisation des drones dans l'agriculture, certains usages industriels, par exemple).


Comment sera déployée la 5G ?

La première phase de déploiement de la 5G ne nécessitera pas d'installer massivement de nouveaux sites radios. Les opérateurs se serviront principalement des pylônes déjà existants pour ajouter les antennes 5G ou mettre à jour les antennes existantes.


La 5G arrive à Courchevel

Plusieurs opérateurs nous ont informés du déploiement de la 5G sur certaines antennes existantes sur la commune via le dépôt de Dossiers d’Information.

Les équipements existants feront l’objet pour la plupart d’une évolution technologique qui ne nécessitera pas l’ajout d’antennes supplémentaires.

Comme le prévoit les textes, nous avons demandé un rapport de simulation de l’exposition aux ondes pour chaque site.

Vous trouverez ci-dessous des liens vous permettant de télécharger les dossiers correspondants :

LOCALISATION DE L'ANTENNEOPÉRATEURDOSSIER D'INFORMATIONEXPOSIMÉTRIE
FORUMFREE
BRIGUESORANGE
MERCUREORANGE
CROISETTESFR - BOUYGUE
MERCURESFR - BOUYGUEEN ATTENTE

Nous demanderons également que des mesures radioélectriques réelles soient faites une fois le réseau 5G en fonctionnement.


Pour aller plus loin, vous pouvez consulter :

 

Nous pensons que l’avenir passe par cette technologie et resterons attentifs à ses effets.


La 5G, quels effets sur la santé et l'environnement ?

La 5G a-t-elle des effets sur la santé ?

Une exposition aux ondes très surveillée

En France, l'exposition du public aux ondes est très réglementée et surveillée par l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences Radio). Cette agence réalise chaque année de nombreux contrôles qui montrent que l'exposition aux ondes est globalement très faible et largement inférieure aux valeurs limites réglementaires qui se situent entre 36 et 61V/m selon les fréquences pour la téléphonie mobile.

"V/m" ou volt par mètre : c'est l'unité de mesure qui sert à mesurer la force d'un champ électromagnétique.

> Une faible exposition
L'ajout de la 5G présentera une légère augmentation de l'exposition aux ondes, mais qui restera très faible, et très largement en dessous des valeurs limites autorisées (selon les estimations de l'ANFR).

> Des contrôles réguliers et sur demande de l'exposition des antennes
L'ANFR est en charge de mesurer l'exposition des antennes dans le cadre du dispositif de surveillance et de mesure des ondes. Le Gouvernement a décidé de renforcer les contrôles dans le cadre d'un plan spécifique qui triple le nombre de contrôle. L'ANFR sera en charge de mesurer l'exposition des antennes avant et après le déploiement de la 5G, d'ici fin 2021. Ces mesures permettront de disposer d'informations objectives sur l'exposition liée au déploiement de la 5G.

Quels sont les effets des ondes sur la santé ?

Les effets des ondes de la 5G sont étudiés de très près. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) a publié de nombreux travaux de recherche ces dernières années sur les ondes et la santé. En l'état actuel des connaissances, l'Agence ne conclut pas à l'existence d'effets sanitaires dès lors que les valeurs limites d'exposition réglementaires aux ondes sont respectées.
Les travaux de l'ANSES se poursuivront au fur et à mesure des projets de déploiement de la 5G.

En savoir + : www.radiofrequences.gouv.fr

La 5G a-t-elle des effets sur l'environnement ?

La consommation énergétique du réseau 5G

À court terme, dans certains territoires les plus denses, la 5G est la seule manière d'éviter la saturation des réseaux sans remettre des antennes 4G qui consommeraient beaucoup plus.

> Limiter nos consommations
Cependant, les possibilités offertes par la 5G entraîneront probablement une augmentation des usages du numérique, c'est ce qu'on appelle "l'effet rebond". Notre usage du numérique est en constante augmentation, avec ou sans la 5G. La consommation de données mobiles a été multipliée par 10 entre 2015 et 2019. La 5G devrait présenter un meilleur bilan énergétique, à condition que nous maîtrisions l'augmentation de notre consommation de données.

La 5G : des opportunités pour la transition environnementale

La 5G, en permettant de développer des outils utiles pour maîtriser notre impact environnemental, jouera un rôle clé dans les innovations de la transition environnementale. La 5G permettra par exemple de contribuer à développer des réseaux intelligents qui aideront à mieux maîtriser notre consommation d'eau et d'électricité (adaptation de l'arrosage au niveau d'humidité dans le sol, meilleure régulation du chauffage collectif, etc.). La 5G sera donc un levier incontournable de la transition écologique su ses applications sont intelligemment utilisées.

Comment mesurer l'impact environnemental du numérique ?


L'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse), et l'ADEME (Agence de la transition écologique) ont été saisies par le Gouvernement en juillet 2020 pour quantifier l'empreinte environnementale des réseaux de télécommunication et des usages qu'ils supportent en France et proposer des leviers de réduction de ceux-ci.